investment viewpoints

    Quelle est la meilleure manière de mesurer la décarbonisation d’un portefeuille ?

    Quelle est la meilleure manière de mesurer la décarbonisation d’un portefeuille ?
    Thomas Höhne-Sparborth, PhD - Head of Sustainability Research

    Thomas Höhne-Sparborth, PhD

    Head of Sustainability Research
    Dominic Tighe - Senior Sustainability Analyst

    Dominic Tighe

    Senior Sustainability Analyst

     

    Les points à retenir

    • Il n’existe aucun cadre commun permettant aux gestionnaires d’actifs de mesurer la décarbonisation de leurs portefeuilles, et des différences considérables apparaissent dans la sélection et la gestion des actifs alignés sur les objectifs climatiques, ainsi qu’au niveau du reporting dont ils font l’objet.
    • Nous passons en revue plusieurs approches proposées par la Paris Aligned Investment Initiative (PAII) et expliquons pourquoi nous sommes convaincus que l’approche des indices de référence sur mesure encourage le plus à investir dans la transition vers une économie neutre en carbone.
    • Notre indicateur de hausse implicite de la température (ITR) associe des indices de référence sur mesure et des trajectoires de transition prospectives pour évaluer si les entreprises sont alignées sur les objectifs de l’Accord de Paris.

     

    Si l’objectif de neutralité carbone est clair, le chemin pour y parvenir est beaucoup moins tangible pour les investisseurs. Il n’existe aucun cadre commun permettant aux gestionnaires d’actifs de mesurer la décarbonisation de leurs portefeuilles, et des différences considérables apparaissent dans la sélection et la gestion des actifs alignés sur les objectifs climatiques, ainsi qu’au niveau du reporting dont ils font l’objet.

     

    Différentes approches de la décarbonisation

    La Paris Aligned Investment Initiative (PAII) a mis en évidence plusieurs approches permettant de suivre la décarbonisation du portefeuille. Chaque gestionnaire d’actifs peut choisir la sienne.

    L’approche d’« auto-décarbonisation » implique de mesurer l’intensité des émissions du portefeuille par rapport à une année de référence. Une autre approche consiste à mesurer l’intensité des émissions du portefeuille par rapport à un indice de référence standard, tel que le MSCI World. Ces deux approches sont faciles à mettre en œuvre et à communiquer aux parties prenantes. Toutefois, elles pourraient, selon nous, encourager des comportements inadéquats, en poussant les investisseurs à réduire les émissions du portefeuille en réallouant le capital à des secteurs à faible émission de carbone tout en faisant l’impasse sur les figures de proue de la transition qui ont besoin d’un soutien financier, dans les secteurs où les émissions sont élevées.

    Seule la dernière approche, le recours à des indices de référence sur mesure, incite à investir dans la transition. Ces indices de référence sur mesure définissent ce que serait la performance « type » d’un fonds, en fonction des industries et pays spécifiques dans lesquels ce dernier investit. Pour un fonds composé exclusivement de sociétés sidérurgiques, un indice de référence sur mesure comparerait sa performance à celle du secteur sidérurgique, plutôt qu’à l’économie dans son ensemble. Cette approche offre un point de référence plus précis et pertinent que les indices de référence standards.

     

    Alignement sur le « net-zéro »

    Chez Lombard Odier, nous associons des indices de référence sur mesure à des trajectoires de transition prospectives qui tiennent compte de différents scénarios de réchauffement, dans notre indicateur de hausse implicite de la température. Cet outil nous permet de donner des notes d’avertissement, en comparant les trajectoires d’émissions actuelles des entreprises et portefeuilles à celles qu’elles doivent adopter pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

    Pour nous, une décarbonisation tangible implique d’investir dans les entreprises qui contribuent à réduire le plus fortement les émissions, plutôt que de mettre l’accent sur les secteurs à faibles émissions, où la décarbonisation est moindre. Les sociétés aux émissions élevées, mais qui adoptent des trajectoires de réduction crédibles, sont souvent négligées. Or, elles offrent des opportunités de valeur sur le long terme, alors que la planète effectue sa transition vers le « net-zéro ».

     

    Le rapport complet peut être téléchargé en cliquant sur le bouton de téléchargement.

     

    informations importantes.

    À l’usage des investisseurs professionnels uniquement
    Le présent document a été publié par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., société anonyme (SA) de droit luxembourgeois, ayant son siège social sis 291, route d’Arlon, 1150 Luxembourg, agréée et réglementée par la CSSF en tant que Société de gestion au sens de la directive 2009/65/CE, telle que modifiée, et au sens de la directive 2011/61/UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive GFIA). La Société de gestion a pour objet la création, la promotion, l’administration, la gestion et la commercialisation d’OPCVM luxembourgeois et étrangers, de fonds d’investissement alternatifs (« FIA ») et d’autres fonds réglementés, d’organismes de placement collectif ou d’autres véhicules d’investissement, ainsi que l’offre de services de gestion de portefeuille et de conseil en investissement.
    Lombard Odier Investment Managers (« LOIM ») est un nom commercial.
    Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’acquérir ou de vendre un titre ou un service quelconque. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une quelconque juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n’est pas destiné à remplacer un quelconque conseil professionnel sur l’investissement dans des produits financiers. Avant de conclure une transaction, l’investisseur doit examiner avec soin si celle-ci est adaptée à sa situation personnelle et, si besoin, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.
    Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux États-Unis, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à une personne américaine ou dans l’intérêt d’une telle personne. À cet effet, l’expression « Personne américaine » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des États-Unis d’Amérique, toute association organisée ou existant dans tout État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, toute société organisée en vertu des lois des États-Unis ou d’un État, d’un territoire ou d’une possession des États-Unis, ou toute succession ou trust soumis dont le revenu est imposable aux États-Unis, qu’en soit l’origine.
    Source des chiffres : sauf mention contraire, les chiffres sont fournis par LOIM.
    Bien que certaines informations aient été obtenues auprès de sources publiques réputées fiables, sans vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude ni l’exhaustivité de toutes les informations disponibles auprès de sources publiques.
    Les avis et opinions sont exprimés à titre indicatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l’achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont donnés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne devraient pas être interprétés comme des conseils en investissement.
    Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Funds (Europe) S.A. Au Luxembourg, ce document est utilisé à des fins marketing et a été approuvé par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., qui est autorisée et réglementée par la CSSF.
    © 2022 Lombard Odier IM. Tous droits réservés.