investment viewpoints

    Pourquoi la liquidité des obligations suisses est-elle si faible ?

    Pourquoi la liquidité des obligations suisses est-elle si faible ?
    Philipp Burckhardt, CFA - Fixed Income Strategist and Portfolio Manager

    Philipp Burckhardt, CFA

    Fixed Income Strategist and Portfolio Manager
    Markus Thöny - Head of Swiss Fixed Income

    Markus Thöny

    Head of Swiss Fixed Income

    Plusieurs facteurs clés permettent d’expliquer le faible degré de liquidité du marché obligataire suisse par rapport aux autres classes d’actifs. 

    •    En premier lieu, le marché reste dominé par des investisseurs passifs ainsi que par des investisseurs ayant une vision de long terme. 
    •    Les portefeuilles des brokers se sont considérablement réduits dans le sillage des nouvelles exigences réglementaires. Les obligations suisses sont parfois négociées et détenues par un nombre restreint de brokers à un moment donné.
    •    Les investisseurs professionnels évaluent souvent la liquidité d’une obligation en fonction de l’écart entre les cours acheteur et vendeur. Dans le cas des obligations suisses, cet écart peut atteindre plusieurs points de pourcentage. 

    Il importe également de connaître le volume de transactions dont une obligation a fait l’objet au cours des derniers jours. Dans cet article, nous examinons plus en détail la taille des volumes de transactions et la répartition entre secteurs. 
     

    Pour lire notre article, cliquez sur le bouton de téléchargement.

    informations importantes.

    Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’acquérir ou de vendre un instrument financier ou un service. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait interdite. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n’est pas destiné à remplacer un quelconque conseil professionnel sur l’investissement dans des produits financiers. Avant de conclure une transaction, l’investisseur doit examiner avec soin si celle-ci est adaptée à sa situation personnelle et, si besoin, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé à des fins publiques ou commerciales sans l’autorisation écrite et préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.
    Ni le présent document, ni une copie de celui-ci ne peut être envoyé, emporté ou distribué aux Etats-Unis d’Amérique, l’un de ses territoires ou possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à l’intention d’une "Personne des Etats-Unis" (US Person). A cet effet, l’expression « Personne des Etats-Unis » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des Etats-Unis d’Amérique, toute association organisée ou existant dans tout Etat, territoire ou possession des Etats-Unis d’Amérique, toute société organisée en vertu des lois des Etats-Unis ou d’un Etat, d’un territoire ou d’une possession des Etats-Unis, ou toute succession ou tout trust dont le revenu est imposable aux Etats-Unis, quel qu’en soit l’origine.