"The silver dollar"

investment viewpoints

"The silver dollar"

Johan Utterman - Senior Portfolio Manager

Johan Utterman

Senior Portfolio Manager

Le vieillissement de la population pourrait bien multiplier les opportunités d’investissement durable dans le secteur financier.

L’âge médian de la population mondiale ne cesse de progresser, en partie grâce à l’augmentation de l’espérance de vie. Les seniors sont même devenus le groupe démographique affichant la croissance la plus rapide. Il va sans dire qu’une telle évolution a bouleversé la société dans son ensemble, surtout si l’on tient compte de la part de capital que représente cette génération.

La part du pouvoir d’achat des seniors et des baby-boomers au niveau mondial est de plus en plus importante. Certains chiffres indiquent ainsi que, dans les pays développés, cette partie de la population possède près des trois-quarts des richesses. Aux États-Unis, par exemple, on estime que les personnes de plus de 50 ans détiennent 70 % du revenu disponible.1 Au niveau mondial, la silver economy devrait atteindre les 15 mille milliards USD d’ici 2020.

En parallèle, le financement de la retraite a connu des changements. En effet, dans de nombreux pays, ce financement repose désormais sur les plans de retraite de type individuel, alors qu’auparavant il s’appuyait plutôt sur les régimes publics et les régimes privés de type professionnel. Cette tendance montre que la planification financière relève davantage de la responsabilité individuelle que par le passé.

Résultat des courses : une génération en pleine croissance et de plus en plus riche qui se heurte à l’absence de conseils financiers professionnels au moment où elle en a le plus besoin. En outre, l’évolution des plans de retraite implique une certaine complexité et un éventail de choix plus large, ce qui justifie davantage le besoin de conseils financiers personnalisés.

Comme nous sommes tous de plus en plus amenés à nous charger de la planification de nos finances, il est tout à fait logique de voir une augmentation de la demande pour les services financiers s’y rapportant. Rien qu’au Royaume-Uni, le marché de la gestion de fortune est actuellement estimé à 2 200 milliards GBP, alors que les conseillers financiers capables de fournir un service personnalisé sont rares. Il y a vingt ans, le pays comptait 200 000 conseillers financiers, mais aujourd’hui ce chiffre est tombé à 30 000.

Le vieillissement de la population devrait par ailleurs stimuler la demande pour les produits d’assurance-vie. D’après McKinsey & Company, ce sont surtout les pays en développement qui ont connu une forte hausse des bénéfices dans le secteur de l’assurance-vie (de 12 % à 15 % en 2017). En termes absolus, les bénéfices des sociétés chinoises actives dans ce secteur sont désormais presque aussi élevés que ceux des sociétés américaines, ce qui s’explique par plusieurs années d’une croissance soutenue. La demande pour ces produits semble saine et le vieillissement de la population pourrait la booster davantage durant les années à venir.

Les prestataires de services financiers peuvent aider les gens à épargner en vue de leur retraite. Ensuite, après avoir atteint une certaine  sécurité financière une fois à la retraite, ces mêmes personnes peuvent avoir besoin d’un autre type de conseils (par exemple, en ce qui concerne leur situation fiscale ou la planification de leur succession). Élaborer un plan financier pour ses vieux jours est ainsi un projet complexe qui peut demander de nombreuses contributions sur une longue période.

Le secteur financier présente une multitude d’opportunités en lien avec ce changement démographique. Au Royaume-Uni, par exemple, les gestionnaires de fortune tels que St James’ Place2 sont, à notre avis, bien placés pour tirer profit de cette tendance. Dans son dernier rapport annuel, St James’ Place indique d’ailleurs qu’au Royaume-Uni, 65 % du patrimoine financier appartient à des personnes âgées de 55 ans ou plus. Les conseillers financiers disposent là d’une belle opportunité pour construire des relations à long terme avec leurs clients et gérer des transferts patrimoniaux intergénérationnels considérables.

Les gestionnaires de fortune et les compagnies d’assurance-vie représentent des choix d’investissement intéressants, car ils sont bien positionnés pour répondre aux exigences des seniors et des baby-boomers. Ce positionnement devrait leur permettre de générer une valeur supérieure à leur coût en capital et, partant, d’augmenter leur valorisation boursière au fil du temps.

 

sources.

1 Statistics Paper Series, n°2, avril 2013. Bureau du recensement des États-Unis.
2 Toute référence à une entreprise particulière ou un titre particulier ne constitue pas une recommandation d'acheter, de vendre, de détenir ou d'investir directement dans l'entreprise ou dans le titre. Il ne doit pas être supposé que des recommandations portant sur le futur seront profitables ou auront la même performance que les titres discutés dans ce document.

Information importantes.

Ce document est publié par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., une société anonyme (SA) de droit luxembourgeois, ayant son siège social 291, route d’Arlon, L-1150 Luxembourg, autorisée et supervisée par la CSSF en qualité de société de gestion au sens de la Directive européenne 2009/65/EC, telle que modifiée.
Lombard Odier Investment Managers (“LOIM”) est un nom commercial.
Ce document est fourni à titre d'information uniquement et ne constitue pas une offre ou une recommandation d'acquérir ou de vendre un instrument financier ou un service. Ce document n'est pas destiné à être distribué ni utilisé dans des juridictions où une telle distribution ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n'est pas destiné à remplacer des conseils professionnels au sujet d’investissements dans des produits financiers. Avant de conclure toute transaction, l’investisseur doit examiner attentivement l'adéquation de cette opération à sa situation propre et, le cas échéant, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en partie ou en totalité), modifié ou utilisé dans un autre but sans l'accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.
Le contenu du présent document est destiné aux investisseurs professionnels avertis et qui sont autorisés ou réglementés pour opérer sur les marchés financiers ou qui ont été approuvés par LOIM comme disposant de l’expertise, de l’expérience et des connaissances des investissements présentés dans ce document et à propos desquels LOIM a reçu la garantie de leur capacité à prendre leurs propres décisions d’investissement et à comprendre les risques associés aux investissements tels que ceux décrits dans ce document, ou d’autres investisseurs que LOIM a expressément confirmés être les destinataires appropriés de ce document. Si vous n’appartenez pas à l’une des catégories susmentionnées, nous vous demandons de renvoyer ce document à LOIM ou de le détruire et vous recommandons expressément de ne pas vous fier à son contenu, de ne considérer aucune question présentée dans ce document en relation avec des investissements, et de ne pas le transmettre à des tiers, quels qu'ils soient. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.
Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication. Les informations et analyses contenues dans ce document sont basées sur des sources considérées comme fiables. Cependant, LOIM ne garantit pas l'actualité, l'exactitude ou l'exhaustivité des informations contenues dans ce document, pas plus qu’il n’assume de responsabilité pour toute perte ou dommage résultant de l'utilisation de ces informations. Toutes les informations et opinions exprimées peuvent changer sans préavis.
Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux Etats-Unis, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à une personne américaine ou dans l’intérêt d’une telle personne. A cet effet, le terme « Personne américaine » désigne un ressortissant, national ou résident des Etats-Unis d’Amérique, une association organisée ou existant dans tout Etat, territoire ou possession des Etats-Unis d’Amérique, une société constituée conformément aux lois des Etats-Unis d’Amérique ou de l’un de leurs Etats, territoire ou possession, ou toute succession ou tout trust dont le revenu est imposable aux Etats-Unis, quelle qu’en soit l’origine.
Sources : Sauf indication contraire, les données émanent de LOIM.
Bien que certaines informations aient été obtenues de sources publiques et réputées fiables, sans vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude et exhaustivité.
Les avis et opinons sont exprimés à titre informatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l'achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont donnés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne devraient pas être interprétés comme des conseils en investissement.
Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme que ce soit ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Funds (Europe) S.A.
© 2019 Lombard Odier IM. Tous droits réservés