Le Pacte vert européen

white papers

Le Pacte vert européen

Arnaud Langlois - Portfolio Manager

Arnaud Langlois

Portfolio Manager
Cyrus Azarmgin - 1798 TerreNeuve Strategy – Senior Analyst

Cyrus Azarmgin

1798 TerreNeuve Strategy – Senior Analyst
Andrew Gowen - 1798 TerreNeuve Strategy – Senior Analyst

Andrew Gowen

1798 TerreNeuve Strategy – Senior Analyst

Nous parlons du Pacte vert pour l’Europe et de la taxonomie des investissements durables de l’UE depuis le début de l’année. Ces initiatives politiques viennent selon nous changer les règles du jeu et redéfiniront la notion d’investissement durable.

Fin 2019, la Commission européenne a présenté cette nouvelle stratégie de croissance. Le Pacte vert trace une feuille de route composée de mesures, de politiques et d’outils de financement conçus pour rendre l’UE neutre en carbone d’ici 2050. Il s’agit également d’un instrument keynésien fondamental qui vise à déclencher une vague sans précédent d’investissements et de création d’emplois dans les technologies de décarbonisation, de recyclage et d’efficacité des ressources. Comme c’est souvent le cas pour tout ce qui concerne l’UE, le marché n’y a initialement guère prêté attention. 

La pandémie de COVID-19 et la crise économique qui en résulte ont créé les conditions permettant aux États membres de l’UE de se rallier au Pacte vert et de l’utiliser comme tremplin à la reprise économique de l’Europe. Le 27 mai dernier, la Commission européenne a proposé l’instauration d’un fonds de relance de 750 milliards d’euros appelé « Next Generation EU » en plus de son budget septennal de 1,1 milliard d’euros. Pour accéder à ce fonds, les États doivent contribuer à l’accélération de la révolution verte et digitale de l’UE. Selon Euractiv, un site d’information dédié aux politiques de l’UE, le projet de propositions comprend 1 000 milliards d’euros d’investissements dévolus à la rénovation des bâtiments, aux énergies renouvelables, à l’hydrogène, à la mobilité propre et à l’économie circulaire. 

L’UE déboursera la majorité des fonds sous forme de subventions, les projets étant approuvés par la Commission sur la base de leur conformité avec la feuille de route du Pacte vert. Ces initiatives changent la donne pour un certain nombre de raisons. Tout d’abord, ce projet établit le principe de la mutualisation de la dette au niveau de l’UE (la Commission européenne lèvera la dette et la distribuera ensuite aux États membres). Deuxièmement, les subventions garantissent que les États/entreprises investiront dans les domaines définis par le Pacte vert, par opposition à des prêts qui peuvent ou non être contractés. Enfin, l’UE instaure des réglementations et des subventions/pénalités pour assurer le succès des investissements du Pacte vert, à l’instar de la subvention accordée aux nouvelles technologies et de l’imposition de taxes sur le carbone ou le plastique. Le fonds de relance et le budget de l’UE feront l’objet des compromis habituels, mais ils bénéficient déjà du ferme soutien de la France et, surtout, de l’Allemagne, ce qui devrait garantir leur succès. 

Dans ce whitepaper, nous énumérons les principales initiatives du Pacte vert présentées par la Commission et vous révélons le positionnement de notre stratégie pour en tirer parti.

informations importantes.

Le présent document a été émis par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., société anonyme de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé au 291, route d'Arlon, L-1150 Luxembourg. La société est autorisée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) en qualité de Société de gestion au sens de la Directive européenne 2009/65/CE (telle qu’amendée) et la Directive européenne 2011/61/UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (Directive AIFM). Les objectifs de la Société de gestion sont la création, la promotion, l’administration, la gestion et le marketing d’OPCVM, de fonds d’investissement alternatifs (AIF), d’autres fonds réglementés, de véhicules de placement collectif ou d’autres véhicules luxembourgeois et étrangers, ainsi que l’offre de services de gestion de portefeuille et de conseil en investissement.
Lombard Odier Investment Managers (« LOIM ») est un nom commercial.
Ce document est fourni exclusivement à des fins d’information et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’achat ou de vente d’une valeur mobilière ou d’un service. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n'est pas destiné à remplacer des conseils professionnels au sujet d’investissements dans des produits financiers. Avant de conclure une transaction, l’investisseur doit examiner avec soin si celle-ci est adaptée à sa situation personnelle et, si besoin, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en partie ou dans son intégralité), transmis, modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM à la date de publication.
Ni le présent document, ni une copie de celui-ci ne peuvent être envoyés, amenés ou distribués aux États-Unis d’Amérique, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumis à leur juridiction, ou à l’attention ou dans l’intérêt d’un ressortissant américain (US Person). À cet effet, le terme « ressortissant » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des États-Unis d’Amérique, tout partenariat organisé ou existant dans un État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, toute société de capitaux soumise au droit des États-Unis d’Amérique ou d’un État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, ou toute propriété ou tout trust soumis à l’impôt fédéral des États-Unis d’Amérique, quelle que soit la source de ses revenus.
Source des chiffres : sauf mention contraire, les chiffres sont fournis par LOIM.
Bien que certaines informations proviennent de sources publiques réputées fiables, en l’absence de vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude et leur exhaustivité.
Les avis et opinons sont exprimés à titre informatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l'achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont exprimés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne doivent pas être interprétés comme des conseils en investissement.
Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme que ce soit ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Funds (Europe) S.A. © 2020 Lombard Odier IM. Tous droits réservés.