LOIM tube

Nouveaux systèmes alimentaires : 3 questions clés

De nouveaux systèmes alimentaires : 3 questions clés pour les investisseurs
Conor Walsh, CFA - Portfolio Manager

Conor Walsh, CFA

Portfolio Manager

Miracle moderne ou catastrophe environnementale ?

Nos systèmes alimentaires ont permis de diminuer la faim dans le monde, mais ont eu des effets catastrophiques sur le climat, la biodiversité, les forêts, les sols et les ressources en eau douce.

Ils mettent en péril la capacité de l’humanité à rester en deçà des limites planétaires et dégradent le capital naturel et les écosystèmes vitaux pour la production agricole de demain.

Différents facteurs politiques, technologiques et liés aux marchés entraînent un changement de paradigme vers de nouveaux systèmes alimentaires capables de procurer un régime alimentaire sain et en quantités suffisantes à la population mondiale, qui ne cesse de croître.

Ce profond changement perturbera les sources de profit actuelles de la chaîne de valeur et en créera de nouvelles qui devraient atteindre 1’500 milliards de dollars américains par an d’ici à 20301.

 

3 questions clés pour les investisseurs

Dans cette vidéo, Conor Walsh, gérant principal de la stratégie New Food Systems de LOIM, répond à trois questions essentielles pour les investisseurs :

  1. Pourquoi les systèmes alimentaires doivent-ils changer ?
  2. Comment adopter de nouveaux systèmes alimentaires ?
  3. Quelles opportunités les nouveaux systèmes alimentaires offrent-ils aux investisseurs en actions ?

Découvrez le point de vue de Conor dans la vidéo ci-dessous.

Source

[1] Source : analyse de LOIM; à parti de l’analyse de la FOLU (2019) intitulée Growing Better: Ten Critical Transitions to Transform Food and Land Use

 

informations importantes.

À l’usage des investisseurs professionnels uniquement
Le présent document a été publié par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., société anonyme (SA) de droit luxembourgeois, ayant son siège social sis 291, route d’Arlon, 1150 Luxembourg, agréée et réglementée par la CSSF en tant que Société de gestion au sens de la directive 2009/65/CE, telle que modifiée, et au sens de la directive 2011/61/UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive GFIA). La Société de gestion a pour objet la création, la promotion, l’administration, la gestion et la commercialisation d’OPCVM luxembourgeois et étrangers, de fonds d’investissement alternatifs (« FIA ») et d’autres fonds réglementés, d’organismes de placement collectif ou d’autres véhicules d’investissement, ainsi que l’offre de services de gestion de portefeuille et de conseil en investissement.
Lombard Odier Investment Managers (« LOIM ») est un nom commercial.
Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’acquérir ou de vendre un titre ou un service quelconque. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une quelconque juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n’est pas destiné à remplacer un quelconque conseil professionnel sur l’investissement dans des produits financiers. Avant de conclure une transaction, l’investisseur doit examiner avec soin si celle-ci est adaptée à sa situation personnelle et, si besoin, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.
Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux États-Unis, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à une personne américaine ou dans l’intérêt d’une telle personne. À cet effet, l’expression « Personne américaine » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des États-Unis d’Amérique, toute association organisée ou existant dans tout État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, toute société organisée en vertu des lois des États-Unis ou d’un État, d’un territoire ou d’une possession des États-Unis, ou toute succession ou trust soumis dont le revenu est imposable aux États-Unis, qu’en soit l’origine.
Source des chiffres : sauf mention contraire, les chiffres sont fournis par LOIM.
Bien que certaines informations aient été obtenues auprès de sources publiques réputées fiables, sans vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude ni l’exhaustivité de toutes les informations disponibles auprès de sources publiques.
Les avis et opinions sont exprimés à titre indicatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l’achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont donnés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne devraient pas être interprétés comme des conseils en investissement.
Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Funds (Europe) S.A. Au Luxembourg, ce document est utilisé à des fins marketing et a été approuvé par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., qui est autorisée et réglementée par la CSSF.
© 2022 Lombard Odier IM. Tous droits réservés.