white papers

    La FinTech et l’essor du “buy now, pay later”

    La FinTech et l’essor du “buy now, pay later”
    Christian Vondenbusch - Portfolio Manager

    Christian Vondenbusch

    Portfolio Manager
    Jeroen van Oerle - Portfolio Manager

    Jeroen van Oerle

    Portfolio Manager

    Les points à retenir : 

    • Les vendeurs pionniers de services "acheter maintenant, payer plus tard" sont concurrencés par les start-ups qui dépassent les faibles barrières à l'entrée.
    • Tous les fournisseurs devront prouver la résilience de leurs modèles à mesure que la reprise s'affermira et que les régulateurs chercheront à renforcer la protection des consommateurs.
    • Le renforcement de la concurrence, le ralentissement de la croissance et le durcissement de la réglementation pourraient-ils contraindre les fournisseurs traditionnels à repenser leurs modèles économiques ?

     

    Quelles sont les prochaines étapes pour le “buy now, pay later” ?

    Le BNPL (buy now, pay later, littéralement, achetez maintenant, payez plus tard) fait partie des nombreuses tendances digitales qui se sont accélérées durant la pandémie.

    Les pionniers de cette méthode de paiement fractionné font aujourd’hui face à une armée de start-ups. Les barrières à l’entrée aux services BNPL sont extrêmement basses. Rien de plus facile que de lancer de nouveaux produits intégrés ou de passer un accord de collaboration avec des fournisseurs de réseau ou des acquéreurs pour lancer de nouvelles solutions.

    Au fil de l’accroissement et de l’avancement du cycle économique, les solutions de BNPL devront prouver qu’elles peuvent couvrir les pertes de crédit et continuer à financer leur modèle d’affaires grâce à des sources externes (fonds propres, endettement, dépôts ou financement de gros). Ce modèle de crédit n’a pas encore fait ses preuves dans un contexte de repli économique.

    Dans le monde entier, les autorités de réglementation prennent conscience de l’essor des plateformes de BNPL et commencent à s’intéresser à leur capacité d’endettement, à la protection des clients, à la transparence des tarifs et à l’utilisation des données à caractère personnel. Le BNPL devra faire l’objet d’une supervision afin de protéger les clients contre les dépenses excessives et le risque d’endettement.

    Avec la mise en place d’une réglementation plus stricte et de règles du jeu plus équitables avec les établissements de crédit traditionnels, la croissance du BNPL pourrait ralentir, la concurrence des institutions financières réglementées pourrait s’intensifier et les spécialistes du BNPL pourraient devoir repenser leur modèle d’affaires et leur stratégie de monétisation.

    Le BNPL devrait poursuivre son essor, mais pourrait être mis à l’épreuve par le durcissement de la réglementation, l’intensification de la concurrence et la hausse des pertes de crédit dans un contexte de repli économique.

    Pour lire notre whitepaper intitulé « La FinTech et l’essor du BNPL » (en anglais), cliquez sur le bouton de téléchargement.

    informations importantes.

    À l’usage des investisseurs professionnels uniquement
    Le présent document a été publié par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., société anonyme (SA) de droit luxembourgeois, ayant son siège social sis 291, route d’Arlon, 1150 Luxembourg, agréée et réglementée par la CSSF en tant que Société de gestion au sens de la directive 2009/65/CE, telle que modifiée, et au sens de la directive 2011/61/UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive GFIA). La Société de gestion a pour objet la création, la promotion, l’administration, la gestion et la commercialisation d’OPCVM luxembourgeois et étrangers, de fonds d’investissement alternatifs (« FIA ») et d’autres fonds réglementés, d’organismes de placement collectif ou d’autres véhicules d’investissement, ainsi que l’offre de services de gestion de portefeuille et de conseil en investissement.
    Lombard Odier Investment Managers (« LOIM ») est un nom commercial.
    Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’acquérir ou de vendre un titre ou un service quelconque. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une quelconque juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n’est pas destiné à remplacer un quelconque conseil professionnel sur l’investissement dans des produits financiers. Avant de conclure une transaction, l’investisseur doit examiner avec soin si celle-ci est adaptée à sa situation personnelle et, si besoin, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en totalité ou en partie), transmis, modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.
    Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux États-Unis, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à une personne américaine ou dans l’intérêt d’une telle personne. À cet effet, l’expression « Personne américaine » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des États-Unis d’Amérique, toute association organisée ou existant dans tout État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, toute société organisée en vertu des lois des États-Unis ou d’un État, d’un territoire ou d’une possession des États-Unis, ou toute succession ou trust soumis dont le revenu est imposable aux États-Unis, qu’en soit l’origine.
    Source des chiffres : sauf mention contraire, les chiffres sont fournis par LOIM.
    Bien que certaines informations aient été obtenues auprès de sources publiques réputées fiables, sans vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude ni l’exhaustivité de toutes les informations disponibles auprès de sources publiques.
    Les avis et opinions sont exprimés à titre indicatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l’achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont donnés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne devraient pas être interprétés comme des conseils en investissement.
    Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Funds (Europe) S.A. Au Luxembourg, ce document est utilisé à des fins marketing et a été approuvé par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., qui est autorisée et réglementée par la CSSF.
    © 2021 Lombard Odier IM. Tous droits réservés.