Le « Crossover » comme complément à l’exposition crédit : quel profil de risque-rendement

investment viewpoints

Le « Crossover » comme complément à l’exposition crédit : quel profil de risque-rendement

Ritesh Bamania - Directeur des Solutions

Ritesh Bamania

Directeur des Solutions
Anando Maitra, CFA - Head of Systematic Research

Anando Maitra, CFA

Head of Systematic Research
Leslie Sita - Client Portfolio Manager

Leslie Sita

Client Portfolio Manager

Les investisseurs obligataires cherchant un surplus de performance qui ne les oblige pas à descendre trop bas sur l’échelle des notations de crédit peuvent trouver des opportunités d’investissement intéressantes dans le segment des obligations d’entreprises appelé « crossover ». Les obligations dites crossover sont celles assujetties d’une qualité de crédit allant de la moins bonne note de l’investment grade à la meilleure note du high yield. Ce segment de marché, noté de BBB à BB, est largement réparti à travers les différentes zones géographiques et devises, et les émissions sont abondantes1.

Le segment du crossover peut se révéler une solution attrayante pour les investisseurs désireux de sécuriser une performance meilleure que celle de l’investment grade, tout en évitant le risque de crédit plus élevé lié aux émissions high yield les moins bien notées. En exploitant cette zone parfois appelée le ‘sweet spot’ (ou zone idéale) de la notation de crédit, une stratégie crossover peut améliorer le rendement d’une stratégie investment grade2 classique, son profil de risque de crédit restant modéré, avec une probabilité de défaut et un risque de baisse plus faibles que le high yield3.

Pourquoi ce ‘sweet spot’ fait-il sens? Le potentiel de performance pour les investisseurs s’explique, à notre sens, d’un côté par la présence des ‘anges déchus’ dans l’univers de la notation BB, et de l’autre par une propension à l’amélioration des fondamentaux. Les anges déchus sont des émetteurs ayant récemment subi une dégradation de leur notation et qui, du fait du choc sur la valorisation subi à ce moment, ont tendance à conférer au cran de notation BB un rendement supérieur à celui des crans de notation inférieurs de l’univers de notation B4.

Ensuite, la tendance à l’amélioration des fondamentaux peut aussi se traduire par une meilleure performance à long terme pour les stratégies crossover. Dans le passé, les émetteurs crossover ont eu tendance à se comporter positivement en matière de crédit, démontrant leur plus grande capacité à améliorer leur notation5. Ce comportement est susceptible de doper la performance offerte par les émetteurs crossover et signifie que les investisseurs sont sur-rémunérés par rapport au petit mouvement qu’ils ont fait sur l’échelle des risques de crédit6.

Pour en venir aux caractéristiques de la stratégie en matière de risque, on peut situer l’approche crossover entre l’investment grade et le high yield. Dans le passé, cette approche a fait preuve d’une probabilité de défaut inférieure à celle des stratégies high yield, et plus proche des taux de défaut constatés dans l’investment grade. Historiquement, les crédits crossover ont une probabilité de défaut cumulée plus faible que les crédits notés sous le cran BB7. La probabilité de défaut du crossover est plus proche des taux enregistrés dans l’investment que de ceux observés au cran B ou en deçà – en effet, c’est sous la barre du BB que la probabilité de défaut commence à s’élever de manière importante. L’approche crossover a aussi de meilleures caractéristiques en matière de baisse maximale : celle-ci est similaire à ce qu’on observe dans l’IG et plus faible que celle du high yield8. Ces caractéristiques de risque font du crossover une zone dont le profil de risque de crédit est modéré et assez aligné avec l’investment grade.

En prenant en compte ces caractéristiques en matière de performance et de risque, nous suggérons de compléter les stratégies crédit ou buy and hold avec une stratégie crossover afin de diversifier l’exposition. Les stratégies crédit classiques tendent à investir essentiellement en investment grade, avec une large part accordée aux notations A et quelques investissements dans le haut du panier du BBB. Pour augmenter le spread, deux façons sont souvent utilisées : une juxtaposition de stratégies investment grade et de stratégies high yield, ou un mouvement vers des classes d’actifs sécurisées et non liquides à fort rendement, comme l’immobilier ou les infrastructures9.

Une stratégie crossover fournit une autre option d’amélioration du rendement avec un risque de crédit modéré, en ciblant la zone BBB/BB et elle peu être utilisé conjointement aux autres approches, à notre sens. L’incorporation du crossover est susceptible d’augmenter l’exposition à des émetteurs dont les fondamentaux sont en voie d’amélioration. Et cela permet d’améliorer le rendement et d’augmenter le spread avec un risque crédit relativement plus faible que celui du high yield en-deçà du BB10.

Les conditions de marché actuelles plaident pour une implémentation soigneuse, afin de maintenir une qualité de crédit optimisée. Notre approche de l’investissement dans le crossover met l’accent sur la qualité, mais aussi sur une faible rotation des actifs. Cela signifie que notre stratégie a moins souvent besoin de procéder à des transactions qu’une approche benchmarkée classique. Nous utilisons aussi la soutenabilité comme critère d’appréciation de la qualité de crédit, pour construire des portefeuilles plus sûrs et plus résistants11.

Pour les investisseurs ‘buy and hold’ ayant des exigences en matière de cash-flows, le vivier important du crossover facilite la constitution de portefeuilles construits sur mesure en fonction des exigences de rendement et de maturité. L’univers large des obligations crossover nous permet de composer un portefeuille à partir d’une large sélection de crédits, d’où une flexibilité dans l’implémentation et la possibilité d’intégrer les contraintes spécifiques des investisseurs. Par exemple, nous cherchons à limiter

 

Vous trouverez les termes principaux dans le lexique.

sources.

Au 31 janvier 2018, le segment crossover de l’univers obligataire au niveau mondial représentait près de 7.000 milliards de dollars en valeur de marché. Source: LOIM, Barclays POINT, indices Bloomberg Barclays. 
Rendement du crossover vs rendement du high yield au niveau mondial, et différentiel de spread avec les US Treasuries de même duration; Source: Bloomberg Barclays Point au 31 décembre 2018.
3 Aucune assurance ne peut être donnée sur l’atteinte de ces objectifs ou le fait que la performance sera positive. 
4 Source, Barclays POINT et LOIM, sur la base des performances entre janvier 2004 et décembre 2018. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs et peuvent être un mauvais indicateur.
5 Source: calculs LOIM sur la base de l’étude Moody’s Annual Default Study: Corporate Default and Recovery Rates 1920-2017. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs et peuvent être un mauvais indicateur. Aucune assurance ne peut être donnée sur l’atteinte de ces objectifs ou le fait que la performance sera positive.
6 Les prévisions de rendement peuvent varier au fil du temps. 
7 Sur la base de la moyenne à 3 ans des notes de transition du Global Corporate de 1981-2016; Source: Standard & Poor’s, 2016 Annual Global Corporate Default Study and Rating Transitions, mai 2017; et calculs LOIM. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs et peuvent être un mauvais indicateur.
8 Basé sur la baisse maximale par catégorie de notation (juin 2004- décembre 2018), Source: Barclays POINT, Barclays Indices, calculs LOIM. Les performances passées ne sont pas une garantie des résultats futurs et peuvent être un mauvais indicateur.
9 Ces scénarios d’investissement sont souvent observés sur les marchés de crédit.
10 Aucune assurance ne peut être donnée sur l’atteinte de ces objectifs ou le fait que la performance sera positive.
11 Aucune assurance ne peut être donnée sur l’atteinte de ces objectifs ou le fait que la performance sera positive.

Information importantes.

Ce document est publié par Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited, une société à responsabilité limitée constituée en Angleterre et au Pays de Galles, enregistrée sous le numéro 07099556, ayant son siège social Queensberry House, 3 Old Burlington Street, London, Royaume-Uni, W1S 3AB, autorisée et supervisée par l’autorité de surveillance des services financiers (Financial Conduct Authority ou FCA) et enregistrée sous le numéro 515393 dans le registre de la FCA.
Lombard Odier Investment Managers (“LOIM”) est un nom commercial.
Le LO Fonds mentionné dans ce document (ci-après le “LO Fonds”) est une société d’investissement à capital variable (SICAV) de droit luxembourgeois. Le Fonds est autorisé et supervisé par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) en qualité d’OPCVM au sens de la Directive européenne 2009/65/EC, telle que modifiée. La société de gestion du Fonds est Lombard Odier Funds (Europe) S.A. (ci-après la “Société de Gestion”), une société anonyme (SA) de droit luxembourgeois, ayant son siège social 5, Allée Scheffer, L-2520 Luxembourg, autorisée et supervisée par la CSSF en qualité de société de gestion au sens de la Directive européenne 2009/65/EC, telle que modifiée.
Le LO Fonds II mentionné dans ce document (ci-après le “LO Fonds II”) est une société d’investissement à capital variable (SICAV) de droit luxembourgeois. Le Fonds est autorisé et supervisé par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) en qualité d’ « autre OPC » régi par la partie 2 de la loi du 17 décembre 2010 La société de gestion du Fonds est Lombard Odier Funds (Europe) S.A. (ci-après la “Société de Gestion”), une société anonyme (SA) de droit luxembourgeois, ayant son siège social 5, Allée Scheffer, L-2520 Luxembourg, autorisée et supervisée par la CSSF en qualité de société de gestion au sens de la Directive européenne 2009/65/EC, telle que modifiée.
Le Fonds est autorisé à la commercialisation dans certaines juridictions seulement. Ce document n’est pas une recommandation de souscription et ne constitue pas une offre d’achat ou de vente, ou une sollicitation de souscrire à des parts du Fonds. Aucune vente de parts du Fonds ne devrait avoir lieu dans une juridiction où une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale. Les investisseurs potentiels doivent s’informer et respecter de telles restrictions, y compris des restrictions d’ordre juridique, fiscal, de change ou autres en vigueur dans les juridictions concernées.
Ni ce document, ni aucune partie de ce document ne saurait constituer une base ou ne saurait être considéré comme décisif pour l’acquisition ou la souscription de parts du Fonds. Une telle acquisition ne peut être réalisée que sur la base des documents officiels du Fonds, dans leur version finale. Les statuts, le prospectus, le Document d’Informations Clés, le formulaire de souscription ainsi que les derniers rapports annuels et semi-annuels sont les seuls documents officiels de vente des parts du Fonds (les « Documents de vente »). Ils sont disponibles sur https://www.lombardodier.com/funds ou peuvent être obtenus sur demande et sans frais au siège social du Fonds, de la Société de Gestion, auprès des distributeurs du Fonds ou des représentants locaux, indiqués ci-après.
Autriche. Autorité de surveillance: Finanzmarktaufsicht (FMA). Représentant: Erste Bank der oesterreichischen Sparkassen AG, Graben 21, 1010 Vienne, Autriche – Belgique. Autorité de surveillance: Autorité des services et marchés financiers (FSMA). Représentant: CACEIS Belgium S.A., Avenue du Port 86C, b320, 1000 Bruxelles, Belgique – France. Autorité de surveillance: Autorité des marchés financiers (AMF). Agent centralisateur: CACEIS Bank France S.A., 1/3, place Valhubert, 75013 Paris, France – Allemagne. Autorité de surveillance: Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (BaFin). Agent de paiement: DekaBank Deutsche Girozentrale, Mainzer Landstrasse 16, 60325 Francfort-sur-le-Main, Allemagne – Italie. Autorité de surveillance: Banca d’Italia (BOI) / ConSob. Agents de paiement: Société Générale Securities Services S.p.A., Via Benigno Crespi, 19/A - MAC 2, 20159 Milan, Italie; State Street Bank S.p.A., Via Ferrante Aporti 10, 20125 Milan, Italie; Banca Sella Holding S.p.A., Piazza Gaudenzio Sella 1, 13900 Biella, Italie; Allfunds Bank S.A., Succursale italienne, Via Santa Margherita 7, 20121 Milan, Italie; BNP Paribas Securities Services, avec son siège à Paris, rue d’Antin, 3 et exerçant ses activités par le biais de sa succursale de Milan, Via Ansperto 5, 20123 Milan, Italie – Liechtenstein. Autorité de surveillance: Finanzmarktaufsicht Liechtenstein (FMA). Représentant: LGT Bank AG, Herrengasse 12, 9490 Vaduz, Liechtenstein – Pays-Bas. Autorité de surveillance: Autoriteit Financiële markten (AFM). Représentant: Lombard Odier Asset Management (Europe) Ltd, Succursale néerlandaise, Herengracht 466, 1017 CA Amsterdam, Pays-Bas – Espagne. Autorité de surveillance: Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV). Représentant: Allfunds Bank, S.A. Calle Estafeta 6, La Moraleja, Alcobendas 28109, Madrid, Espagne – Suisse. Autorité de surveillance: FINMA (Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers). Représentant: Lombard Odier Asset Management (Switzerland) SA, 6, avenue des Morgines, 1213 Petit-Lancy, Suisse. Service de paiement: Banque Lombard Odier & Cie SA, 11, rue de la Corraterie, 1204 Genève, Suisse – Royaume-Uni. Autorité de surveillance: Financial Conduct Authority (FCA). Représentant: Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited, Queensberry House, 3 Old Burlington Street, Londres W1S3AB, Royaume-Uni, qui a approuvé le présent document pour diffusion au Royaume-Uni à des clients professionnels ou à des contreparties éligibles et qui est soumise à la surveillance de la FCA.
Un placement dans le Fonds ne convient pas à tous les investisseurs. Faire un investissement dans le Fonds est spéculatif. Il ne peut y avoir de garantie que les objectifs d’investissement soient atteints ou qu’il y ait un retour sur capital. Les performances passées ou estimées ne sont pas un indicateur fiable des résultats futurs et il ne peut être garanti que des profits seront réalisés ou que des pertes substantielles seront évitées.
Ce document ne contient pas de recommandations personnalisées et n’est pas destiné à remplacer un conseil professionnel au sujet d’investissements dans des produits financiers. Avant de faire un investissement dans le Fonds, tout investisseur doit lire attentivement les Documents de vente, et en particulier les facteurs de risques liés à un investissement dans le Fonds, examiner l’adéquation de cette opération à sa situation propre et, le cas échéant, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables.
Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en partie ou en totalité), modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle utilisation serait illégale.
Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication. Les investissements du Fonds dans les titres obligataires sont exposés aux risques associés aux titres de créance, y compris au risque de crédit et au risque de taux d’intérêt. Le Fonds peut réaliser d’importants investissements dans des dérivés qui peuvent s’accompagner d’un degré élevé de risque financier. Ces risques incluent le fait qu’une légère fluctuation du prix du titre sous-jacent ou de l’indice de référence peut s’accompagner d’une variation excessive, défavorable ou favorable, du prix de l’instrument dérivé, les risques de défaillance d’une contrepartie et les risques d’illiquidité des transactions. Si les Fonds sont libellés dans une monnaie autre que celle dans laquelle la majorité des actifs des investisseurs sont détenus, l’investisseur doit être conscient que les fluctuations des taux de change peuvent affecter la valeur des actifs sous-jacents des Fonds. Le processus de gestion du risque du portefeuille vise à surveiller et à gérer le risque, mais il n’implique pas un faible risque. Les titres d’émetteurs détenus par le Fonds peuvent présenter une liquidité insuffisante pour permettre au Fonds de les vendre à un moment propice ou sans baisse de prix importante. Les destinataires de la présente communication sont mis en garde contre le fait que la valeur des investissements et tout revenu qu’ils génèrent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et qu’un investisseur peut ne pas récupérer la somme investie au départ. La performance passée ne doit pas être considérée comme une indication quant à la performance future. Les objectifs sont susceptibles d’évoluer et sont actuels à la date de la présente communication. Les objectifs constituent des cibles et n’offrent aucune garantie quant aux résultats futurs. Les positions et/ou les allocations sont susceptibles de varier. Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme que ce soit ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited. Au Royaume-Uni, ce document constitue une promotion financière et a été approuvé par Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited, qui est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Les performances passées n’offrent aucune garantie quant aux rendements futurs, qui peuvent varier. Les informations et analyses contenues dans ce document sont basées sur des sources considérées comme fiables. Cependant, LOIM ne garantit pas l’actualité, l’exactitude ou l’exhaustivité des informations contenues dans ce document, pas plus qu’il n’assume toute responsabilité pour la perte ou le dommage résultant de l’utilisation de ces informations. Toutes les informations et opinions exprimées peuvent changer sans préavis.
Le contenu de ce document est destiné à des personnes qui sont des investisseurs professionnels sophistiqués et/ou des entités qui opèrent sur les marchés financiers dans le cadre d’une autorisation ou d’une supervision ou qui ont été accréditées par LOIM comme ayant l’expertise, l’expérience et la connaissance des sujets décrits dans ce document et pour lesquelles LOIM a reçu la garantie qu’elles ont la capacité de forger leurs propres décisions d’investissement et de comprendre les risques inhérents à tout investissement du type de ceux décrits dans ce document ou toutes autres personnes que LOIM a expressément confirmées être qualifiées pour recevoir ce document. Si vous n’appartenez à aucune catégorie de personnes décrites ci-dessus, nous vous demandons de bien vouloir soit retourner ce document à LOIM, soit le détruire et vous êtes expressément averti(e) de ne pas vous fier à son contenu ni de prendre en considération les sujets traités dans ce document pour des investissements ni de transmettre ce document à aucune autre personne.
Ni le présent document, ni une copie de celui-ci ne peuvent être envoyés, emportés ou distribués aux Etats-Unis d’Amérique, l’un de ses territoires ou possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à l’intention d’une “Personne des Etats-Unis” (US Person). A cet effet, le terme “Personne des Etats-Unis” désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des Etats-Unis d’Amérique, tout partnership organisé ou existant dans un état, territoire ou possession des Etats-Unis d’Amérique, une société soumise au droit des Etats-Unis d’Amérique ou d’un état, territoire ou possession des Etats-Unis d’Amérique, ou toute propriété ou trust soumis à l’impôt fédéral des Etats-Unis d’Amérique quelque soit la source de ses revenus.
Informations importantes sur les performances: Les performances passées ne sont pas des garanties de résultats futurs. Lorsqu’un fonds est libellé dans une monnaie autre que la devise de référence de l’investisseur, les variations de taux de change peuvent avoir un impact négatif sur le prix et les revenus. La performance indiquée ne tient pas compte des frais et commissions encourus lors de l’émission et du remboursement des parts. La performance indiquée est nette de commissions et coûts et reflète un réinvestissement des intérêts et dividendes. Les données de performance sont estimées et non auditées. Source des chiffres: sauf indication contraire, les chiffres mentionnés ont été préparés par LOIM.
Informations importantes sur les indices: Les indices cités sont utilisés à titre d’exemples de performances générales du marché. Aucun indice n’est directement comparable aux objectifs, à la stratégie ou à l’univers d’investissement d’un fonds. La performance d’un indice n’est pas un indicateur de la performance passée ou future d’un fonds. On ne peut présumer que le Fonds investira dans les valeurs comprises dans ces indices, ni comprendre qu’il y ait une quelconque corrélation entre les revenus du Fonds et les revenus d’indices.
Informations importantes sur les extraits de portefeuilles: Les informations concernant les positions en portefeuille indiquées dans ce document sont données à titre indicatif uniquement et ne sont pas des recommandations d’investissement dans les titres mentionnées. Elles ne reprennent pas tous les éléments à prendre en considération pour faire un tel investissement. Elles sont le résultat du processus d’investissement suivi par le gérant pour un certain type d’investissement mais ne sauraient refléter le portefeuille complet passé ou futur du fonds. Il convient de considérer que ces informations ne donnent pas à elles seules une vision claire et objective du processus d’investissement du gérant ni de la composition du portefeuille du fonds. Le cas échéant, des informations complémentaires concernant la méthode de calcul et le poids de chaque position dans le portefeuille et sa contribution à la performance globale du fonds peuvent être obtenues auprès du fonds concerné ou de sa société de gestion.
© 2019 Lombard Odier Investment Managers – tous droits réservés.