Les mégatendances et mégadéfis transforment notre monde

investment viewpoints

Les mégatendances et mégadéfis transforment notre monde

Henk Grootveld - Head of Trends Investing

Henk Grootveld

Head of Trends Investing

Le monde et nos économies évoluent. La meilleure façon de saisir les opportunités offertes par les changements structurels qui en résultent est d’adopter une approche de l’investissement fondée sur les tendances, selon nous.

L’histoire est jonchée de ruines d’entreprises qui n’ont pas pu ou voulu s’adapter à des changements structurels de grande ampleur. Il est important de noter que les entreprises américaines, par exemple, ont rarement surperformé les bons du Trésor sur le long terme. Alors même que le marché a globalement surperformé, la majeure partie des titres individuels ne peut pas en dire autant si l’on en croit une récente étude américaine.

Le monde a changé et la plupart des entreprises n’ont pas réussi à suivre le rythme.

Nous pensons être à l’aube de nouveaux bouleversements qui redéfiniront l’économie mondiale dans les années à venir. Une série de tendances et de défis sont sur le point de transformer quasiment tous les pans de la société et influenceront inévitablement les consommateurs, les investisseurs et les conseils d’administration.                                                                                                                            

Nous scindons ces forces en deux catégories : les mégatendances et les mégadéfis. Une mégatendance est irréversible, ce qui signifie que les entreprises qui ne veulent pas ou ne peuvent pas s’y adapter seront laissées pour compte. Un mégadéfi représente quant à lui un obstacle de taille qui doit être surmonté. À mesure que ces forces se mettent en action, elles ouvrent la voie à de nouvelles perspectives d’investissement.

 

Évolution démographique

Le changement démographique constitue un exemple de mégatendance majeure. De toute évidence, la population mondiale continuera globalement de croître, en présentant toutefois des disparités régionales. Les marchés émergents devraient observer une augmentation de la population, tandis que le monde occidental devrait a contrario voir sa population diminuer et vieillir de manière assez spectaculaire, tout comme ce sera le cas de certains pays asiatiques, à l’instar de la Corée du Sud et de la Chine, qui sont désormais engagés sur la même voie que le Japon en matière de vieillissement démographique.

Le thème du vieillissement de la population est un sujet important. Nous avons récemment atteint le point où le monde recense désormais un nombre plus important de personnes de plus de 65 ans que d’enfants de moins de 5 ans, et ce à l’échelle planétaire. Un vieillissement de la population de cette ampleur affectera presque tous les aspects de la société, mais certains secteurs seront plus touchés que d’autres, comme les soins de santé, la technologie et les services financiers. Notre stratégie Golden Age s’articule autour de ce thème et sélectionne des entreprises répondant aux besoins de ce marché en pleine croissance.

 

Illustration 1. Au niveau mondial, le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans est supérieur à celui des enfants de moins de 5 ans

Population-over-65_FR.jpg

Source : Perspectives de la population dans le monde 2019, Nations unies 

 

La répartition de la population par catégories sociales en fonction des revenus évolue également. À l’échelle mondiale, la classe moyenne s’accroît à un rythme considérable et est en passe de devenir le groupe dominant à l’horizon 2030. Cette évolution indique également un pouvoir d’achat plus élevé : l’Asie représentera 59 % de la consommation de la classe moyenne mondiale d’ici 2030. Le pouvoir d’achat de la seule classe moyenne chinoise devrait doubler au cours de la prochaine décennie, ce qui équivaut aux dépenses actuelles de la classe moyenne en Amérique du Nord et en Europe occidentale réunies. Il s’agit d’un énorme marché, avec ses propres besoins et aspirations, qui peut servir de base à une stratégie d’investissement thématique. Notre stratégie d’investissement dans les marques mondiales se concentre sur l’essor de la classe moyenne et sur les implications pour les marques leader et émergentes.

 

Illustration 2. La classe moyenne continuera à croître tandis que la pauvreté diminuera

 

Middle-class-growth_FR-1.jpg

 

Source : données 2019 de l’OCDE et de The Brookings Institution.

 

Investir dans la digitalisation

La digitalisation est l’une des autres tendances dominantes et irréversibles. Les nouvelles technologies digitales permettent d’offrir des produits et des services de meilleure qualité et à moindre coût, modifiant ce faisant les habitudes et les attentes des consommateurs. La consommation digitale est sur le point de supplanter la consommation en boutique.

Il est possible de s’exposer à la digitalisation de différentes manières. Notre stratégie FinTech met par exemple l’accent sur les opportunités offertes par la technologie des services financiers, en identifiant les entreprises susceptibles de façonner la future trajectoire du secteur. Notre stratégie World Brands fait la part belle aux marques mondiales leaders, émergentes et digitales. Notre stratégie Golden Age, quant à elle, est davantage axée sur le rôle que la digitalisation va jouer dans les soins de santé. Les innovations technologiques telles que la e-santé et la télémédecine contribuent à rendre les soins de santé moins onéreux et plus efficaces.

 

Une société équitable : un mégadéfi

Nous avons également développé une série de stratégies conçues pour remédier aux effets des mégadéfis. Un mégadéfi est un phénomène que notre société reconnaît collectivement comme devant être combattu et inversé. L’inégalité croissante inhérente à nos systèmes socioéconomiques constitue un mégadéfi important. L’écart croissant entre les privilégiés et les démunis sur les marchés développés et en voie de développement est insoutenable.

Au niveau le plus élémentaire, l’inégalité peut être combattue grâce à l'inclusion financière. Avant l’émergence de la FinTech, il n’était pas possible de répondre aux besoins de la majeure partie des populations des marchés émergents vivant en zone rurale en raison des coûts trop élevés au regard des services limités que ces populations allaient consommer. La FinTech a révolutionné l’économie et a permis de répondre aux besoins de personnes qui étaient jusqu’alors non couvertes. Par exemple, plus de 350 millions de ménages indiens ont accédé à un compte bancaire en seulement 5 ans, grâce au déploiement combiné de solutions logicielles et matérielles, à l’instar de l’empreinte digitale et des systèmes biométriques de reconnaissance de l’iris.

 

La transition vers une économie zéro émission nette

Le changement climatique représente un mégadéfi extrêmement pressant. Nous avons assisté, ces dernières années, à une pression commune et sans précédent de différents acteurs : politiques, investisseurs et consommateurs visent la mise au point de solutions permettant d’atténuer les effets de cette menace et de s’y adapter.

Notre stratégie Climate Transition, avant-gardiste, a été créée pour tirer parti des opportunités dans tous les secteurs nées du besoin urgent de passer à un niveau zéro d’émission nette. La transition vers une économie zéro émission nette affectera selon nous chaque secteur et donnera lieu à des perspectives de croissance significatives et des avantages concurrentiels pour certaines entreprises, mais en fera disparaître d’autres.

Les mégatendances et les mégadéfis remodèlent notre monde en profondeur et risquent de rendre obsolète, à notre avis, l’approche sectorielle ou régionale traditionnelle basée sur un indice. À mesure que ces tendances gagneront du terrain, elles continueront de générer de nouvelles opportunités d’investissement. Les habitudes de la population changent, mais toutes les entreprises ne suivent pas le rythme. Il en résultera inévitablement des gagnants et des perdants.

L’investissement dans les tendances est source d’opportunités et de rendements durables à long terme. Cependant, toutes les tendances ne représentent pas des opportunités de rendement à long terme, c’est pourquoi LOIM s’efforce de mettre en relation les investisseurs avec nos experts qui ont l’expérience et l’expertise requises dans l’univers des tendances. Lombard Odier est établi depuis 220 ans et nous comprenons le caractère inéluctable du changement et savons comment nous y adapter. Le principe de durabilité fait partie de notre ADN, ce qui explique notre position de leader en matière de tendances à long terme.

Regardez notre webinaire sur les mégatendances (en anglais)

informations importantes.

Le présent document a été émis par Lombard Odier Funds (Europe) S.A., société anonyme de droit luxembourgeois, dont le siège social est situé au 291, route d'Arlon, L-1150 Luxembourg. La société est autorisée et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) en qualité de Société de gestion au sens de la Directive européenne 2009/65/CE (telle qu’amendée) et la Directive européenne 2011/61/UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (Directive AIFM). Les objectifs de la Société de gestion sont la création, la promotion, l’administration, la gestion et le marketing d’OPCVM, de fonds d’investissement alternatifs (AIF), d’autres fonds réglementés, de véhicules de placement collectif ou d’autres véhicules luxembourgeois et étrangers, ainsi que l’offre de services de gestion de portefeuille et de conseil en investissement.
Lombard Odier Investment Managers (« LOIM ») est un nom commercial.
Ce document est fourni exclusivement à des fins d’information et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’achat ou de vente d’une valeur mobilière ou d’un service. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans une juridiction où une telle distribution, publication ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n'est pas destiné à remplacer des conseils professionnels au sujet d’investissements dans des produits financiers. Avant de conclure une transaction, l’investisseur doit examiner avec soin si celle-ci est adaptée à sa situation personnelle et, si besoin, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en partie ou dans son intégralité), transmis, modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM à la date de publication.
Ni le présent document, ni une copie de celui-ci ne peuvent être envoyés, amenés ou distribués aux États-Unis d’Amérique, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumis à leur juridiction, ou à l’attention ou dans l’intérêt d’un ressortissant américain (US Person). À cet effet, le terme « ressortissant » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des États-Unis d’Amérique, tout partenariat organisé ou existant dans un État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, toute société de capitaux soumise au droit des États-Unis d’Amérique ou d’un État, territoire ou possession des États-Unis d’Amérique, ou toute propriété ou tout trust soumis à l’impôt fédéral des États-Unis d’Amérique, quelle que soit la source de ses revenus.
Source des chiffres : sauf mention contraire, les chiffres sont fournis par LOIM.
Bien que certaines informations proviennent de sources publiques réputées fiables, en l’absence de vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude et leur exhaustivité.
Les avis et opinons sont exprimés à titre informatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l'achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont exprimés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne doivent pas être interprétés comme des conseils en investissement.
Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme que ce soit ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Funds (Europe) S.A. © 2020 Lombard Odier IM. Tous droits réservés.