investment viewpoints

Comment le Big Data peut-il servir aux investisseurs ?

Comment le Big Data peut-il servir aux investisseurs ?
Laurent Joué - Head of Systematic Alternatives and Lead Portfolio Manager

Laurent Joué

Head of Systematic Alternatives and Lead Portfolio Manager
Marc Pellaud, PhD - Lead Portfolio Manager

Marc Pellaud, PhD

Lead Portfolio Manager

L’essor du Big Data est une évolution importante qui pourrait redéfinir les approches en matière d’investissement. Les données alternatives – provenant des transactions par carte de crédit, de la géolocalisation, des couvertures d’assurance et d’autres sources diverses – reflètent l’activité dans le monde réel, contrairement aux données de marché traditionnelles. Les investisseurs en actions peuvent les utiliser pour obtenir des informations et des perspectives différenciées, ouvrant ainsi de nouvelles façon de générer des rendements.  

Néanmoins, cet écosystème devient de plus en plus complexe. Convertir la quantité quasiment illimitée d’informations en perspectives d’investissement exploitables nécessite des compétences précises, ce qui crée d’importantes barrières à l’entrée. La stratégie DataEdge de LOIM utilise la science des données pour se démarquer. Notre équipe d’investissement est ainsi en mesure de prévoir les révisions de bénéfices et de se constituer un avantage informationnel plus précis. 

 

Les points à retenir

•    Notre stratégie DataEdge combine des données alternatives et des connaissances en science des données pour prévoir les révisions des bénéfices et les points d’inflexion dess entreprises
•    Grâce aux progrès de la science des données, nous pouvons plus facilement obtenir un avantage informationnel en structurant les données et en détectant des habitudes de consommation et les points inflexions dans les tendances économiques 
•    Nous prévoyons d’étendre notre univers d’investissement à de nouveaux secteurs et de nouvelles régions au fil du temps, à mesure que des sociétés d’autres secteurs investiront dans les données et la logistique

 

Une transformation mondiale

La plupart des personnes n’auraient pas pu prédire la vitesse avec laquelle la culture mondiale serait transformée par l’arrivée d’Internet. Pourtant, il suffit de comparer les photos des deux dernières inaugurations papales, à seulement huit ans d’intervalle, pour s’en convaincre (voir Place Saint-Pierre : 2005 et 2013 (businessinsider.com)). Ces images montrent une différence frappante entre les deux foules : une poignée d’appareils mobiles en 2005 contre une mer de smartphones et tablettes moins d’une décennie plus tard.

Les smartphones collectent des données à un niveau extrêmement pointu. Pour de nombreuses personnes, les vidéos vues en streaming, les « j’aime », les messages et les achats peuvent sembler n’être que des informations aléatoires. Cependant, lorsque l’empreinte digitale d’un individu est anonymisée et amalgamée à celles de millions d’autres personnes, on peut établir des liens et identifier des schémas.

C’est ce que l’on appelle le Big Data : la quantité incroyablement vaste d’informations générées chaque minute par les individus, les entreprises, les gouvernements, les machines et les appareils connectés – ainsi que les efforts des spécialistes en sciences des données visant à donner un sens à tout cela, en utilisant de nouvelles technologies et méthodes statistiques.

Grâce à la stratégie DataEdge, nous collectons, testons et nettoyons les données afin que nos équipes d’investissement puissent repérer des tendances qui affecteront les sociétés. Nous pouvons ainsi plus facilement améliorer nos prévisions de résultats et notre sélection de titres.

 

Le Big Data 

Le Big Data, qu’est-ce que c’est ? Pour le découvrir, cliquez sur chaque onglet ci-dessous.

  • Les investisseurs parlent de plus en plus du Big Data. De plus en plus, ces derniers prennent conscience de ce qu’elles peuvent révéler sur les tendances des entreprises. Obtenir un avantage informationnel dans l’analyse fondamentale est devenu plus difficile si l’on se contente des sources d’informations traditionnelles, telles que la recherche sell-side, les conférences d’investisseurs, les entretiens avec les équipes de direction et les documents réglementaires. 

    Les données peuvent nous aider à en savoir plus sur l’évolution des comportements des consommateurs en temps réel, à comprendre des enjeux de concurrence et à détecter des tendances intra trimestrielles afin de prédire les revenus.

    Le fait que de plus en plus de hedge funds parlent d’acheter du Big Data ou d’adopter une approche plus « quantamentale » ne devrait pas nous surprendre. Les données portent sur les bénéfices et montrent des tendances fondamentales, mais les compétences nécessaires au traitement des informations font partie des techniques de la science des données et sont donc quantitatives par nature.

  • L’écosystème des données augmente de façon exponentielle en termes de volume, d’infrastructure et de complexité.

    A l’heure actuelle, la consommation est le segment qui offre le plus grand nombre de données alternatives et l’historique le plus complet, permettant ainsi d’obtenir des informations sur les principales tendances concernant les revenus dans les commerces de détail, les épiceries, les restaurants, les hôtels, les loisirs et les fournisseurs de divertissement.

    Le deuxième segment le plus important en termes de taille est celui des technologies, des médias et des télécommunications, en particulier les sociétés des secteurs de l’Internet, des logiciels et du matériel informatique. L’industrie a davantage tardé à adopter l’analyse de données en dehors des segments de l’aviation et de l’automobile, bien que les initiatives dans les domaines de la production, du transport de marchandises et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement soient de plus en plus nombreuses.

    Nous prévoyons d’étendre notre univers d’investissement à de nouveaux secteurs et régions au fil du temps, sachant que les entreprises dans des domaines tels que la santé continuent d’investir massivement dans les données et la logistique.

     

    GRAPHIQUE 1. Echantillon des volumes de données créés par minute

     

     

    Image de Domo, « Data never sleeps 10.0 », avril 2022. Données tirées de : Global Media Insight, Oberio, Hootsuite, Earthweb, Matthew Woodward.co.uk, Web Tribunal, Deadline.com, Local IQ, Business of Apps, Query Sprout, Young and the Invested, Dating Zest, IBIS World, DoorDash, TechCrunch, Statistia, Data Never Sleeps 1.0.

     

    GRAPHIQUE 2. Sources de données alternatives

    Source : LOIM, mai 2024. Uniquement à titre indicatif. 

     

    Le graphique 2 montre les grandes catégories de données alternatives sur lesquelles nous nous concentrons généralement. Même si de nombreuses autres sources de données alternatives, telles que les réseaux sociaux, existent, nous estimons généralement qu’elles sont moins fiables ou moins pertinentes pour nos objectifs.
     

  • L’augmentation du volume de données n’est pas nécessairement synonyme d’une augmentation des connaissances. En réalité, une grande partie des données disponibles peuvent être sans valeur, et donner aux utilisateurs des indications fausses ou trompeuses. Toute la difficulté consiste à extraire de tout ce bruit des informations significatives pour l’investissement , ce qui revient à rechercher une aiguille dans une botte de foin. 

    L’émergence, ces dernières années, de logiciels et d’applications qui trient, synthétisent et présentent des téraoctets de données dans un format concis constitue une évolution majeure. Les progrès dans l’analyse des données et la possibilité d’accéder à des fournisseurs externes à des prix abordables facilitent l’extraction de la valeur. 

    LOIM collabore avec un agrégateur de données pionnier pour structurer et filtrer les données afin de les rendre exploitables par nos équipes d’investissement systématique et quantitatif. Celles-ci utilisent ensuite ces données pour prédire les tendances et améliorer leurs prévisions de bénéfices pour les sociétés cotées en bourse.


    GRAPHIQUE 3. Les quatre quadrants de données de tout cadre d’investissement 
    Les différentes sources de données que nous associons aboutissent à des conclusions différenciées
     


    Source : LOIM, octobre 2023. Uniquement à titre indicatif.

     

    Les données alternatives apportent en permanence et en temps réel de nouvelles informations susceptibles de fournir des indications sur les tendances économiques. Elles permettent d’évaluer les entreprises sur des cycles plus courts et plus fréquents d’un trimestre à l’autre. Si elles sont bien modélisées, les tendances de données récentes peuvent être regroupées et extrapolées pour prédire les inflexions futures. L’analyse fondamentale traditionnelle, en revanche, repose en grande partie sur les prévisions à long terme des entreprises et sur des suppositions. 

    Il est essentiel de connaître les limites des données alternatives pour construire un portefeuille solide. Cette limitation se manifeste lors de l’utilisation d’une approche centrée sur les bénéfices qui s’attarde principalement sur les indicateurs de performance (c’est-à-dire les ventes, les revenus). Parfois, les investisseurs se concentrent moins sur ces indicateurs que sur les prévisions, qui peuvent être influencées par des facteurs tels que les évolutions macroéconomiques et géopolitiques. Nous nous appuyons donc sur des ensembles de données supplémentaires, essentiellement fondamentales, afin de procéder à une validation croisée des signaux et d’adapter le portefeuille en conséquence.

  • Il est impératif d’avoir une expérience dans l’évaluation des ensembles de données et de comprendre leurs biais et leurs limites. L’être humain restera indispensable dans le rôle de copilote. L’expertise technique doit être équilibrée par le discernement et le bon sens. En fait, le degré de compétence et d’engagement requis pour réussir limitera ce domaine à un nombre de participants plus restreint que les investisseurs ne le pensent.  

    Le plus grand obstacle auquel les gérants institutionnels traditionnels peuvent être confrontés lorsqu’ils tentent d’extraire de la valeur ajoutée du Big Data est leur culture. Par nature, les êtres humains évoluent lentement et sont souvent peu enclins à changer un mode de pensée qui leur a servi pendant des dizaines d’années. 

    S’il est certain que la communauté des investisseurs adoptera progressivement le Big Data, et que notre avantage informationnel issu de certaines sources de données plus conventionnelles se réduira quelque peu, les habitudes d’investissement changent lentement. L’adoption ne se fera pas du jour au lendemain.

    Par ailleurs, acquérir des ensembles de données, ainsi que les talents nécessaires, est coûteux. Les fonds utilisant des données alternatives auront certainement des seuils plus élevés d’actifs sous gestion afin de rentrer dans leurs frais par rapport aux stratégies long/short traditionnelles. Cela dit, si la mise en œuvre est efficace, ce chiffre pourrait s’avérer bien moins élevé que les investisseurs ne le pensent. 

    La croissance de l’écosystème continue à faire pencher la balance, et nous sommes d’avis que l’avantage informationnel en ce qui concerne le Big Data dépend plus de l’expertise du gérant institutionnel et de l’utilisation créative de l’information, que de la taille du budget alloué à la science des données.

Une expansion opportuniste 

Nous prévoyons que les progrès constants de l’innovation nous donneront accès à davantage de données alternatives qui nous permettront d’améliorer la précision de nos prévisions. Comme les données seront de plus en plus adoptées dans de nouveaux secteurs et de nouvelles régions, nous continuerons à élargir notre univers d’investissement et à détecter de nouvelles opportunités.

Il est crucial d’avoir une longueur d’avance dans ce domaine, et nous pensons que l’amélioration constante des systèmes analytiques et l’accent sur l’évolutivité sont essentielles. Nous sommes impatients de voir ce que cette croissance continue signifiera pour notre univers. 

Pour en savoir plus sur notre stratégie DataEdge, veuillez cliquer ici.

informations importantes.

Réservé aux investisseurs professionnels.
Le présent document est une communication d’entreprise et est exclusivement destiné aux investisseurs professionnels. 
Le présent document est une communication d’entreprise exclusivement destinée aux investisseurs professionnels et ne constitue pas une communication de marketing relative à un fonds, à un produit d’investissement ou à des services d’investissement dans votre pays. Le présent document ne constitue en aucun cas un conseil en matière d’investissement, de fiscalité, de comptabilité, ni un conseil professionnel ou juridique.
Le présent document a été publié par : 
Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited (ci-après « la Société »). La Société est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (« FCA ») et inscrite au registre de la FCA sous le numéro 515393. 
Le présent document est approuvé à la date de sa publication. La Société est regroupée au sein de la Division Lombard Odier Investment Management (« LOIM ») du Groupe Lombard Odier qui a participé à la préparation du présent document. LOIM est un nom commercial.
Toutes les opinions ou prévisions fournies sont valides à la date indiquée, peuvent être modifiées sans préavis, ne préjugent pas des résultats futurs et ne constituent pas une recommandation ou une offre de produits ou services d’investissement.
Le présent document est la propriété de LOIM. Il est fourni uniquement à titre d’information et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en partie ou dans son intégralité), transmis, modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Il n’est pas destiné à être distribué, publié ou utilisé dans un autre but sans l’autorisation écrite et préalable de LOIM. 
Le contenu du présent document est destiné aux investisseurs professionnels qui ont été approuvés par LOIM comme disposant des connaissances des investissements présentés dans ce document et à propos desquels LOIM a reçu la garantie de leur capacité à prendre leurs propres décisions d’investissement et à comprendre les risques associés aux investissements tels que ceux décrits dans ce document ; ou aux personnes que LOIM a expressément confirmées être les destinataires appropriés de ce document. Si vous n’appartenez pas à l’une des catégories de personnes susmentionnées, nous vous demandons de renvoyer le présent document à LOIM ou de le détruire, et vous recommandons expressément de ne pas vous fier à son contenu, de ne considérer aucune question présentée dans le présent document en relation avec des investissements, et de ne pas le transmettre à des tiers, quels qu’ils soient. Le présent document contient les opinions de LOIM, à la date de publication ou de vérification de l’exhaustivité des informations qui y figurent, et aucune garantie ne peut être donnée pour toute perte ou tout dommage résultant de leur utilisation. Toutes les informations, opinions et indications de prix peuvent être modifiées sans préavis.
Le contenu du présent document de marketing n’a fait l’objet d’aucun examen de la part d’une quelconque autorité de surveillance dans une quelconque juridiction. Le présent document ne saurait constituer une offre ou une recommandation de souscrire un quelconque titre ou autre instrument financier ou produit.   
Il reflète les opinions de LOIM à la date de sa publication. Ces opinions et les informations exprimées dans le présent document ne prennent pas en compte la situation spécifique du destinataire. Pour cette raison, aucune garantie n’est donnée que les informations figurant dans le présent document sont adaptées ou pertinentes pour la situation personnelle de chaque investisseur. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque investisseur et est susceptible d’évoluer avec le temps. LOIM ne fournit pas de conseils fiscaux. 
Les informations et les analyses figurant dans le présent document proviennent de sources jugées fiables. LOIM fait tout son possible pour garantir que le contenu est créé de bonne foi et avec le plus grand soin, mais ne garantit pas l’actualité, l’exactitude, la validité, la fiabilité ou l’exhaustivité des informations contenues dans le présent document. LOIM ne garantit pas non plus que ces informations ne contiennent pas d’erreurs ou d’omissions et décline toute responsabilité en cas de perte ou de dommage résultant de leur utilisation. Toutes les informations, opinions et indications de prix peuvent être modifiées sans préavis. Le contenu provenant de tierces parties est libellé comme tel. LOIM décline toute responsabilité en cas de dommages indirects ou accessoires causés par l’utilisation dudit contenu ou survenus en lien avec l’utilisation dudit contenu. 
La source des données est indiquée si elle est connue. Sauf indication contraire, les données ont été préparées par LOIM. 
Produit ne convenant pas aux « Personnes américaines » : la présente communication d’entreprise n’est pas destinée à toute personne considérée comme une « Personne américaine » au sens du règlement S de la Loi, telle que modifiée, ou en vertu de la loi américaine Investment Company Act de 1940, telle que modifiée. Elle ne sera pas enregistrée en vertu de la loi Investment Company Act de 1940, ou en vertu de toute autre loi fédérale des Etats-Unis. Ni le présent document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux Etats-Unis, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à une Personne américaine ou dans l’intérêt d’une telle personne. A cet effet, l’expression « Personne américaine » désigne tout citoyen, ressortissant ou résident des Etats-Unis d’Amérique, toute association organisée ou existant dans tout Etat, territoire ou possession des Etats-Unis d’Amérique, toute société organisée en vertu des lois des Etats-Unis ou d’un Etat, d’un territoire ou d’une possession des Etats-Unis, ou toute succession ou tout trust dont le revenu est imposable aux Etats-Unis, quelle qu’en soit l’origine.
 
Protection des données : il se peut que vous receviez cette communication parce que vous nous avez fourni vos coordonnées. Si tel est le cas, veuillez noter que nous sommes susceptibles de traiter vos données à caractère personnel à des fins de marketing direct. Pour de plus amples informations sur la politique de protection des données de Lombard Odier, veuillez consulter le site www.lombardodier.com/privacy-policy 
 
©2024 Lombard Odier IM. Tous droits réservés.