Convertible Bond Asia celebrates 10 years

investment viewpoints

Convertible Bond Asia celebrates 10 years

Maxime Perrin - Client Portfolio Manager

Maxime Perrin

Client Portfolio Manager

Launched in December 2008, the LO Funds–Convertible Bond Asia fund has succeeded in delivering to its investors the promised asymmetrical returns, capturing more of the equity upswings than participating in the downturns.
In a decade which encompasses the end of the great recession, quantitative easing, a great equity bull market and the rising risks of the current economic environment, the fund has delivered on what it set out to do. The aim is to provide investors low volatility exposure to the Asia-Pacific equity markets and outperformance of regional equities, on a risk-adjusted basis. Looking forward, we expect some clouds to clear in Asia, although the macroeconomic backdrop will remain challenging. In our view, Asian convertible bonds provide a very useful tool for investors to navigate the coming uncertain market environment. Client Portfolio Manager Maxime Perrin outlines the case investing in the Asia-Pacific region in the current climate, while cautioning investors against the associated risks. He also looks at why investors consider the use of Asian convertible bonds to gain exposure to the region.

Why the Asia-Pacific region?

  1. There are clear signs that economic growth in the region will be supported by fiscal and monetary measures in 2019, particularly in China.
  • Chinese policy makers are recognising the downside risks to growth and are easing along multiples axes. Fiscal policy is moving towards stimulus regarding infrastructure investment, lower bank RRR (reserve ratio requirements) and other measures to improve liquidity. President Xi signaled support to private-owned enterprises that included tax and fees reduction and access to financing measures.1
  • In the broader region, most Asian authorities have maintained a favorable policy mix, which should enable these economies to maintain stable growth. Moreover, we believe Asian central banks are likely to continue to allow currencies to adjust in response to US rate rises.
  • There is likely to be less pressure from the US dollar going forward.
  • The decline in oil prices eases headwinds and softens inflation for many emerging Asian economies.

2. Valuations are attractive after a sharp correction in both equities and credit.

  • Asian equities in 2018 had their sixth worst year since the 1980s. Our analysis of historical trends point to a likely rebound in 2019.
  • Credit spreads have widened substantially. Corporate yields levels are close to 10-year highs.

3. There remains, however, substantial risks associated with emerging-market exposure.

  • Three macro drivers, in our view, will continue to challenge the more bullish views on Asia in 2019. These are:

i. Slowdown in global economic growth. This is aggravated with further monetary tightening, notably from the Fed.
ii. Trade war fears. China and the US have agreed on three months of negotiations ending on 31 March 2019. The threats of tariffs and counter-tariffs is expected to continue. Investors can thus expect higher volatility until a clear compromise is found.
iii. Domestic issues in China. We see some particular threats, including the growth and excessive level of overall credit, as well as consumer sentiment and the relationship between state-owned enterprises and the private sector.

Why use convertible bonds to gain exposure to the region?
1. Asian convertible bonds are appealing for a defensive-minded approach to the region in the current market climate.

  • Asian convertibles offer potential opportunities on both sides of the investment spectrum: credit and equity markets.
  • Asian convertible bonds can offer good defense against downturns through its bond component and low equity risk through its poorly valued optionality – yet allow meaningful participation in the event of an upside.
  • Asian convertible bonds appear technically cheap if one expects equity volatility to rise. A higher volatility environment benefits the asset class, as it strengthens the option value of these instruments
  • In 2018, convertible bonds from the Asia-Pacific region reflected only 30% of the downside of the region’s equities (-3.7% for LO Fund–Convertible Bond Asia versus -12.7% for the MSCI Asia ex-Japan index, both USD-hedged1).

2. Historically, convertible bonds from the Asia-Pacific region have a track record proving its capacity to deliver low-volatility exposure to regional equity markets.

  • The 10-year track record of our own LO Funds–Convertible Bond Asia fund has a high level of volatility-adjusted performance. It has a Sharpe Ratio of 1.04 versus 0.61 for the MSCI Asia ex-Japan.2
​1 Source: Bloomberg, October 2018.
2  Source: LOIM, Bloomberg. Past performance is not a guarantee of future results.
 

Download full report 

informations importantes.

Document destiné aux investisseurs professionnels uniquement.

Ce document est publié par Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited, autorisée et supervisée par l’autorité de surveillance des services financiers (Financial Conduct Authority ou FCA) et enregistrée sous le numéro 515393 dans le registre de la FCA.

Lombard Odier Investment Managers (“LOIM”) est un nom commercial.

Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre ou une recommandation d’acquérir ou de vendre un instrument financier ou un service. Ce document n’est pas destiné à être distribué ni utilisé dans des juridictions où une telle distribution ou utilisation serait illégale. Ce document ne contient pas de recommandations ou de conseils personnalisés et n’est pas destiné à remplacer des conseils professionnels au sujet d’investissements dans des produits financiers. Avant de conclure toute transaction, l’investisseur doit examiner attentivement l’adéquation de cette opération à sa situation propre et, le cas échéant, obtenir des conseils professionnels indépendants au sujet des risques, ainsi que des conséquences juridiques, réglementaires, financières, fiscales ou comptables. Ce document est la propriété de LOIM et est adressé à son destinataire pour son usage personnel exclusivement. Il ne peut être reproduit (en partie ou en totalité), modifié ou utilisé dans un autre but sans l’accord écrit préalable de LOIM. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.

Le contenu du présent document est destiné aux investisseurs professionnels avertis et qui sont autorisés ou réglementés pour opérer sur les marchés financiers ou qui ont été approuvés par LOIM comme disposant de l’expertise, de l’expérience et des connaissances des investissements présentés dans ce document et à propos desquels LOIM a reçu la garantie de leur capacité à prendre leurs propres décisions d’investissement et à comprendre les risques associés aux investissements tels que ceux décrits dans ce document, ou d’autres investisseurs que LOIM a expressément confirmés être les destinataires appropriés de ce document. Si vous n’appartenez pas à l’une des catégories susmentionnées, nous vous demandons de renvoyer ce document à LOIM ou de le détruire et vous recommandons expressément de ne pas vous fier à son contenu, de ne considérer aucune question présentée dans ce document en relation avec des investissements, et de ne pas le transmettre à des tiers, quels qu’ils soient. Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication.

Ce document contient les opinions de LOIM, à la date de publication. Les informations et analyses contenues dans ce document sont basées sur des sources considérées comme fiables. Cependant, LOIM ne garantit pas l’actualité, l’exactitude ou l’exhaustivité des informations contenues dans ce document, pas plus qu’il n’assume de responsabilité pour toute perte ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations. Toutes les informations et opinions exprimées peuvent changer sans préavis.

Ni ce document ni aucune copie de ce dernier ne peuvent être envoyés, emmenés ou distribués aux Etats-Unis, dans l’un de leurs territoires, possessions ou zones soumises à leur juridiction, ni à une personne américaine ou dans l’intérêt d’une telle personne. A cet effet, le terme « Personne américaine » désigne un ressortissant, national ou résident des Etats-Unis d’Amérique, une association organisée ou existant dans tout Etat, territoire ou possession des Etats-Unis d’Amérique, une société constituée conformément aux lois des Etats-Unis d’Amérique ou de l’un de leurs Etats, territoire ou possession, ou toute succession ou tout trust dont le revenu est imposable aux Etats-Unis, quelle qu’en soit l’origine.

Sources : Sauf indication contraire, les données émanent de LOIM.

Bien que certaines informations aient été obtenues de sources publiques et réputées fiables, sans vérification indépendante, nous ne pouvons garantir leur exactitude et exhaustivité.

Les avis et opinons sont exprimés à titre informatif uniquement et ne constituent pas une recommandation de LOIM pour l’achat, la vente ou la détention de quelque titre que ce soit. Les avis et opinions sont donnés en date de cette présentation et sont susceptibles de changer. Ils ne devraient pas être interprétés comme des conseils en investissement.

Aucune partie de ce document ne saurait être (i) copiée, photocopiée ou reproduite sous quelque forme que ce soit ou (ii) distribuée à toute personne autre qu’un employé, cadre, administrateur ou agent autorisé du destinataire sans l’accord préalable de Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited. Au Royaume-Uni, ce document constitue une promotion financière et a été approuvé par Lombard Odier Asset Management (Europe) Limited, qui est autorisée et réglementée par la Financial Services Authority.

©2018 Lombard Odier IM. Tous droits réservés